Nesting : l'art d'être bien chez soi

New

Le nesting (ou “nidification” en anglais), est une tendance bien-être qui prend de plus en plus d’importance ces dernières années dans notre société. Étroitement lié au cocooning et au hygge - l’art de vivre danois centré sur le bien-être -,  le nesting est le fait de préférer être chez soi plutôt que de sortir


Plus que 50,00 € pour bénéficier de la livraison offerte


Cela implique de se sentir bien chez soi, se reposer et ne rien faire de particulier sinon de profiter de son intérieur et prendre du temps pour soi. On le voit bien dans les tendances déco du moment qui font la part belle aux matières douces et réconfortantes, à l’ascension fulgurante des bougies et autres boules de bain : tout y est pour créer une ambiance relaxante et chaleureuse.

Cette tendance prend tout son sens lorsque l’on considère le rythme de vie de notre société, de plus en plus source de stress. Quand le corps est stressé il sécrète une hormone, le cortisol, qui peut-être néfaste sur la santé si elle est produit en trop grosse quantité et surtout sur une longue durée. Or, il a été mis en évidence, que certaines activités à la maison (comme le tricot, la cuisine, la couture, le jardinage, la méditation…) réduisent ce taux de cortisol et sont de ce fait très bénéfiques pour nous, incitant là encore à profiter du calme de nos petits nids douillets.

 
Cela rejoint aussi complètement le mouvement “slow life” très en vogue en ce moment (en contradiction avec le “fast living” de notre société), qui préconise de lever le pied, prendre son temps. Vivre dans l’instant présent et en profiter en pleine conscience. Ca commence par exemple par arrêter de faire des choses différentes toutes les 10 minutes .

 

On se concentre sur une tâche à la fois et on s’y adonne pleinement. On essaye de se débrancher un peu, on délaisse les objets connectés pour s’octroyer des moments “calmes”. Et votre intérieur devient l’endroit idéal pour se ressourcer et prendre soin de soi.
Enroulés dans un plaid avec une boisson chaude et des lumières tamisées, c’est sur le nesting a des arguments, surtout en cette période souvent froide et pluvieuse ! Ira-t-on jusqu’à l’hibernation ? Sans doute pas, car le nesting ne doit pas être vu comme un excessif repli sur soi. Il en ressort aussi le fait de socialiser… mais à la maison ! On reçoit plus qu’on ne sort, préférant l’intimité d’un intérieur pour discuter avec des petites choses à grignoter…

 

Donc si ce week-end vous êtes plus heureux à l’idée d’enfiler vos pantoufles et de lire un bouquin au fond de votre canapé plutôt que de prendre un cocktail dans un bar bruyant, rassurez-vous, vous êtes pile dans la tendance !


Découvrez plus de contenu !